• reconnaissance du parcours de la JNAL

    Ce dimanche Pasqual   : repérage du parcours prévu pour la journée nationale de l’attelage de loisir.
    Nous étions 6 : dédé et luce dans la voiture de pilou,  coralie, aïnoa et moi dans la voiture de shadé, marianne préférait nous suivre en vélo avec son chien.

    Comme mon camion a un petit souci depuis le dernier concours (la semaine dernière), j’ai demandé à dédé de venir chercher shadé avec son van.

    Donc c’est en convoi (on suivait avec ma copine marianne en voiture) que nous sommes allés à étang salé. Shadé passera donc 3 jours là-bas car mardi on remet une sortie.

    Quand nous sommes arrivées  aux écuries, dédé et coralie avaient déjà débarqué pépette.

    Nous nous afférons à préparer les voitures d’attelage (d’ailleurs je n’ai toujours pas de freins sur la mienne !) et les chevaux, en 3/4h ces derniers étaient dans les brancards et nous voilà partis !

    Nous nous lançons sur un parcours de 10km aller/retour avec une pause à l’endroit prévu pour le pique-nique le 18 avril.

    Dans la pente de la sortie, j’en menais pas large étant donné que je n’avais pas de freins, et pépette avec le poids de la voiture qui la poussait aux fesses, a pris le trot dans le bas de la pente. Bon, on s’en sort sans souci ! les filles embarquent à l’arrière et nous partons tranquillement.

    A l’aller, shadé a fait sa morue ! et oui elle a quand même un petit caractère et elle s’est être en mode couillon, elle aussi ! mais ça ne dure pas !! du style quand elle ne voit plus pilou au détour du chemin , elle décide toute seule de prendre le trot !! elle coupe le virage  elle ne reste pas arrêtée quand il faut attendre pour l’ouverture de la barrière du chemin de l’ONF et se met en portefeuille etc…

    Sur la route elle obéie bien pas de problème, surtout que les voitures n’ont pas peurs de nous doubler sans ralentir ou sans visibilité…

    Après 2km nous arrivons à la barrière de l’ONF , là où elle s’impatiente. Puis le chemin tout droit , rien que pour nous ! trop bien, on se serait cru pas moment dans les landes, avec les filaos( des résineux) en bord du chemin et le bruit de la mer derrière la dune… quelques piétons ou vélo, mais pas beaucoup de promeneurs en ce dimanche de pâques ! ils sont tous afférés à chercher les œufs dans le jardin !

    Quelques petits trots et nous voilà arrivée au bout du chemin entre étang et mer dans une belle étendue d’herbe sous les arbres.

    Là, 20min/ 1/2h de pause. Les chevaux n’ont même pas soifs ils préfèrent manger l’herbe qui leur arrive aux genoux. Personne ne les tient, ils sont sages. Je vais avec dédé voir un peu plus loin l’ancienne passerelle qui permettait de passer le grau de l’étang, dommage qu’elle n’existe plus, car de l’autre coté, encore un beau chemin en bord de mer qui nous tend les bras…

    Depuis le départ : 1h !

    Sur le retour pépette était beaucoup plus disponible : on a fait tout le chemin au petit trot et je lui chuchotais les indications ! impressionnant l’ouïe qu’a shadé ! car elle m’entendait à travers le bruit que la voiture faisait, le bruit de la 4 voies à coté et le bonnet qu’elle avait sur les oreilles…

    Au niveau de la barrière ONF j’ai doublé la voiture de pilou car rester derrière lui empêche shadé d’aller à son rythme car si on reste au pas , pilou qui trottine nous largue et si on trottine on  le rattrape vite et lui rentre dedans.. du coup c’est pas cool pour pépette car l’allure n’est pas régulière. Et là , c’est parti !! j’avais les 2 ados dans la voiture et le chien qui n’en pouvait plus  de galoper derrière le convoi !

    Je me suis amuser à faire du gymkana entre les arbres au trot , mais j’avais pas mes guides comme il faut pour ce genre d’exercice car je menais jusqu’alors en position d’aides.. j’ai vite récupérer mon carré mais une guide m’a glissé des mains , mais hop j’ai repris les commandes et yahoo dans le talweg sableux ! pépette s’en donne à cœur joie et quand elle est partie , on ne l’arrête plus (façon de parler !!) on a semer pilou et marianne en vélo. Nous nous engageons sur le chemin de retour habituel et là shadé, le connait par cœur, elle connait les évitements, elle anticipe, elle reprend l’allure quand c’est sableux et là où ça s’enfonce bien profondément et où il faut donner un bon coup de collier, elle s’aplatie en donne du gaz sans souci !! ça pousse fort dans les postérieurs au trot !

    Puis je la reprends et je fais uen erreur d’allure car le terrain est encore sableux, shadé reprend le trot pour s’en sortir… c’est super comment elle se gère mais il ne faut pas trop que je la laisse prendre des initiatives car c’est quand même moi qui suis aux commandes !!!

    Puis avant la sacrée pente de l’arrivée on va faire un petit tour sur un chemin pas loin on prend un peu d’élan et hop les doigts dans le nez ! shadé a monté cette fichue pente comme une lettre à la poste. D’habitude je fais descendre mes passagers pour alléger la voiture, mais là elle n’a pas montré une once d’hésitation et de faiblesse : elle a gravis cette difficulté avec les oreilles en arrière (chose qu’elle fait à chaque fois que c’est dur) et dès qu’on a retrouvé le plat, elle remis les oreilles bien pointées en avant et hop repartie comme si de rien n’était. C’est l’arrivée ! retour en 3/4h !

    On dégarni, douche les chevaux , les nourris et range le matériel puis à nous de nous installé pour un bon casse-croûte. Tous ravis de cette belle virée sous un soleil magnifique , sans grand monde sur les chemins…

     

    Je suis très contente de la perf de shadé sur cette sortie, elle m’a donné confiance en elle sur ses capacités physiques à faire cette activité car, à l’arrivée, elle n’était pas essoufflée, trempée de sueur certes (car il fait chaud chez nous)et puis cette force qu’elle a déployée sur cette dernière difficulté après près de 2h de sortie et 10km dans les jambes. De la force et de l’énergie, elle en avait encore à revendre !!

     

    J’ai aussi trouvé une façon de faire pour la ralentir ou cadencer un petit trot sans brusquerie : ça m’est venu comme ça , sans que je cherche : j’ai peigné mes guides (à la d’orgeix, je crois ?! pour mettre en place un cheval en le décontractant dans sa mâchoire) et bien j’ai fais de même alors que je menais en position d’aide je me suis mise à peigner les guides avec ma main droite et pinçant très légèrement mes guides. Ça a permis à shadé de modérer son allure et de faire des transitions descendantes en douceur….à retenter !

     

    photos ici!


     


    Tags Tags :